Comment choisir la structure la mieux adaptée? maison de retraite ou foyer logement?

Afin d’y voir plus clair,voici les principaux types d’hébergement adaptés aux personnes âgées

 

SENIORS

  • Le foyer logement
  • La résidence service
  • L’établissement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)
  • L’EHPAD spécialisé Alzheimer
  • L’Unité de soins longue durée (USLD)
  • Les Unités d’Hébergement Renforcées (UHR)
  • L’Unité Cognitivo-Comportementale (UCC)

 

 

 

 

 

Le foyer logement

Il permet de passer en douceur du domicile au logement en collectivité pour les personnes âgées autonomes. Disposant de studio ou de petits appartements équipés pour couple ou personnes seules, le foyer logement propose des services en commun tels que la restauration, la blanchisserie, les animations ainsi qu’un gardiennage assurant la sécurité de ses résidents. Le foyer logement est souvent géré par le centre communal d’action sociale (CCAS) et propose, de fait, des tarifs adaptés aux revenus modestes. Près de 3000 foyers logements sont actuellement recensés en milieu urbain ou rural.

  • les foyers logements n’accueillent que les personnes autonomes et de plus de 60 ans.
  • le résident peut bénéficier d’aides sociales (aide au logement, aide sociale à l’hébergement).
  • leurs tarifs sont peu élevés: entre 450 et 900 euros par mois, hors restauration (la plupart des foyers logement proposent un forfait restaurant).
  • certains foyers logement proposent à leurs résidents  activités et animations.

 

La résidence service

Elle offre une alternative attrayante aux seniors autonomes, désireux de conserver leur indépendance tout en bénéficiant d’une vie sociale conviviale dans un cadre sécurisé et adapté aux personnes âgées. Outre un appartement équipé où l’on peut aisément apporter son propre mobilier, la résidence service propose tout un panel de prestations à la carte : Activités, restauration, espace-forme etc.…En location ou en propriété, les résidents doivent s’acquitter de charges fixes et mensuelles.

  • la résidence service est une structure privée et les tarifs y sont plus élevés que dans les foyers logement ( entre 1300 et 2300 euros environ, restauration comprise).
  • les animations et activités plus nombreuses et variées qu’en foyer logement.
  • la plupart des résidences services peuvent accueillir des personnes semi-valides – gir 4 (qui pourront bénéficier de l’APA a domicile ).

 

 

L’Etablissement pour Personnes Âgées Dépendantes ( EHPAD) :

Elle s’adresse surtout aux personnes âgées  dépendantes nécessitant une assistance au quotidien( aide à la toilette,aide à la marche,…). Disposant d’une équipe médicale solide(médecin coordonnateur, infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeute, psychologue, psychomotricien, orthophoniste,…).

  • la maison de retraite médicalisée prend en charge les personnes âgées souffrant de multiples pathologies.
  • des activités sociales et thérapeutiques sont proposées chaque jour aux résidents.
  • il faut avoir plus de 60 ans pour intégrer une maison de retraite médicalisée ou d’être en possession d’une dérogation d’âge( délivrée par la MDPH)
  • La partie soins est entièrement financée par l’assurance maladie
  • la partie hébergement est à la charge du résident ( dans les Ehpad habilitées à l’aide sociale, le conseil général participera aux frais d’hébergement, si la demande en est faite et si le résident correspond aux critères fixes par le département)
  • la partie dépendance -évaluée selon les critères de la grille Aggir- est à la charge du résident.Plus la personne âgée est dépendante et plus le tarif dépendance sera élevé, les personnes bénéficiant de l’APA , ne s’acquitteront que du tarif dépendance le plus bas (entre 5 et 7 euros par jour), le reste sera pris en charge par l’APA.

Certaines EHPAD ont une UPPD( Unité Protégée pour Personnes Désorientées) qui est une unité indépendante au sein de la maison de retraite et y accueille un nombre restreint de patients (maximum 20 personnes) souffrant généralement de troubles du comportement ou de la maladie d’Alzheimer.

 

L’EHPAD spécialisé Alzheimer:

Elle fonctionne comme une EHPAD classique avec la particularité d’être entièrement dédiée aux patients Alzheimer. Le personnel y est plus nombreux, est particulièrement formé aux pathologies de type neuro-dégénératives et psychiatriques, aux techniques de relation au patient à la résolution des situations de crise .

Espace de déambulation, présence constante de personnel, systèmes anti-fugue et anti-chute garantissent une sécurité maximale aux patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

Les ateliers de stimulation des sens( comme le Snoezelen, par exemple),les ateliers mémoire (permettant de préserver au mieux les capacités cognitives existantes) et autres activités permettent aux résidents de garder un maximum d’autonomie et le plus longtemps possible.

 

L’Unité de soins longue durée (USLD) située au sein de l’hôpital héberge les personnes nécessitant les soins les plus lourds ainsi qu’une surveillance médicale constante.

 

Les Unités d’Hébergement Renforcées UHR sont prévues pour les résidents ayant des troubles perturbateurs sévères du comportement. Ce sont des petites unités, accueillant nuit et jour 12 à 14 malades. A la fois lieu d’hébergement et lieu d’activités, ces unités sont animées par des professionnels spécifiquement formés : les assistants de soins en gérontologie, un psychomotricien et/ou un ergothérapeute.

Certaines maisons de retraite possèdent elles aussi une UHR.

 

L’Unité Cognitivo-Comportementale (UCC) fait partie de la palette des unités spécifiques pour malades d’Alzheimer présentant des troubles du comportement. Située à l’hôpital, au sein des services de soins de suite et de réadaptation, elle accueille un nombre restreint de patients. France-Alzheimer fait état de 78 UCC opérationnelles en 2013 sur un objectif de 120. Le patient y est hébergé pour une durée limitée, notamment en période de crise.

 

*Pour prendre conseil  sur le type d’hébergement le mieux adapté à vos besoins ou a celui de votre parent, n’hésitez pas à nous contacter: Assistance Retraite: 0.805.083.083 et 01.82.88.79.79.