A ce jour en France, près de 900 000 personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. ces maladies apparentées sont plus difficiles à être décelées et à être clairement diagnostiquées.

 

Les démences fronto-temporales:

Les dégénérescences fronto-temporales (DFT) apparaissent généralement à un âge plus précoce que la maladie d’Alzheimer (le plus souvent entre 50 et 60 ans)et touche les hommes autant que les femmes.

Elles constituent un groupe de maladies neurodégénératives caractérisées par des troubles du comportement et du langage associés à une détérioration intellectuelle et sont dues à l’altération progressive de certaines zones du cerveau (zones frontales et temporales).

Les chercheurs estiment que les dégénérescences fronto-temporales constitue de 2 à 5 % de tous les cas des troubles cognitifs.

Les symptômes:

Au début, la DFT se manifeste essentiellement par des troubles du comportement et du langage qui apparaissent ensemble ou successivement dans le temps, et sont très variables d’un malade à l’autre.

1-  Les changements de comportement:

  • Dans la première phase de la maladie, les troubles de comportement se traduisent par une fatigue intellectuelle  (apathie),une indifférence à l’émotion, aux désirs et à l’entourage, un manque d’initiative et de motivation,.. troubles qui sont souvent attribuées au stress, à la fatigue ou à une dépression
  • Les troubles du comportement peuvent être beaucoup plus appuyés : désinhibition,difficultés à respecter les réglés de bonne conduite (familiarité exagérée avec les personnes inconnues, grossièreté, plaisanteries inappropriées,réflexions mal placées,..).
  •  Les malades peuvent  commencer à agir de façon étrange : répétition continuelle des mêmes gestes, fixation sur certains objets ou sur certains loisirs ,mise à la bouche compulsive d’objets, difficultés de concentration,..
  • Les problèmes de langage varient entre des troubles d’élocution à l’aphasie totale (la personne devient muette). La personne peut éprouver des difficultés à trouver les mots appropriés et avoir recours à des périphrases, répéter ce qui lui est dit  et  bégayer, et avoir du mal à suivre un enchaînement d’idées ou à entretenir une conversation.
  • Les capacités de lecture et d’écriture sont également affectées.

Diagnostic et traitement:

Diagnostic: Il n’existe pas d’examen unique pour diagnostiquer les dégénérescences fronto-temporales. Pour établir un diagnostic, les médecins doivent déceler les caractéristiques de la maladie et éliminer les autres causes possibles.

Les tests cognitifs (de la pensée), les antécédents  et l’imagerie cérébrale (l’IRM, par exemple) peuvent s’avérer utile pour établir le diagnostic.

Traitement: À l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement connu et aucun moyen efficace de ralentir l’évolution de cette maladie.

Les traitements disponibles se concentrent sur les symptômes de cette maladie:

– médicaments agissant contre la dépression ou l’anxiété sont parfois efficaces (  notamment le trazodone, qui permet  d’agir sur le désir incessant de bouger, l’augmentation de l’appétit, l’irritabilité et les troubles de l’humeur.

– d’autres médicaments permettant d’améliorer le sommeil (hypnotiques), de calmer l’agitation (sédatifs), la dépression (antidépresseurs) et l’anxiété voire l’agressivité (certains antipsychotiques) peuvent parfois être essayés.

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter!

01.82.88.79.79 ou sur notre numéro vert : 0805 083 083 ou encore par email : contact@assistance-retraite.net