Spécial Canicule: comment protéger nos ainés?

L’été s’annonce particulièrement chaud et une grande vigilance est de rigueur jusqu’à la mi-juillet au moins. Notamment pour les personnes âgées isolées à domicile. Nul n’a oublié le terrible été caniculaire 2003 et ses plus de 15 000 morts parmi les plus vulnérables, en raison des complications liées à la déshydratation.

En effet, les personnes âgées isolées sont les premières cibles. Si bien que de nombreuses mesures ont été prises depuis pour faire face aux dangers de la chaleur*.

Les plans canicule mis en place par les pouvoirs publics prévoient entre autres le recensement en mairie des âgées isolés afin de pouvoir leur rendre visite et les sensibiliser aux différentes mesures de protection qui s’imposent en cas de températures élevées.

Voici les principales consignes à suivre

  • Buvez fréquemment et abondamment, à savoir au minimum un verre d’eau toutes les heures, même si vous n’avez pas soif !
  • Fermez les volets et ventiler les pièces afin de maintenir votre logement au frais. Passez si vous le pouvez au moins 2 à 3 heures par jour dans un endroit frais et climatisé (cinéma, bibliothèque, supermarché)
  • Ne sortez pas entre 11h et 17 h, évitez les activités physiques, les travaux ménagers et le jardinage.
  • Mouillez-vous régulièrement le visage et les bras avec un brumisateur ou un gant humide et ne vous séchez pas.
  • Portez des vêtements amples et en coton.
  • Alimentez vous correctement, malgré l’absence d’appétit en raison de la chaleur, mangez des fruits et légumes frais (pastèques, melons, tomates, concombres) riches en eau. Évitez l’alcool.
  • Surtout n’hésitez pas à appeler les secours en cas de faiblesse importante, de vertiges, de nausées, ou de maux de tête. Ce sont les premiers signes du coup de chaleur et de la déshydratation.

*Canicule info service est la plateforme téléphonique mise en place par le ministère de la santé. 0 800 06 66 66  du lundi au samedi de 8 h à 20 h (appel gratuit depuis un poste fixe)

A noter que des places d’hébergement temporaire en maison de retraite et en EHPAD sont prévues pour les personnes âgées isolées en cas de canicule. Contactez les conseillers en gérontologie d’Assistance Retraite pour en savoir plus. Ce service est entièrement gratuit pour les particuliers et les familles. 0 805 083 083 et 01 82 88 79 79

 


Sur le même thème :

Spécial Canicule: les signes qui doivent alerter

web_fil-plan-canicule-01-01

plan-canicule-consignes personnes âgées

Quels sont les signes d’alerte?

•L’épuisement, la fatigue générale
•La transpiration excessive
•Les nausées
•Les coups de chaleur : La température corporelle atteint les 40°, la peau devient rouge et sèche.
•La confusion mentale
•L’agitation nocturne et le sommeil diurne
•Une perte de poids rapide
•La sécheresse des muqueuses

Tous ces signes nécessitent une prise en charge médicale rapide afin d’éviter une déshydratation.

Que faire en présence d’une personne âgée souffrant de la chaleur?

•Lui donner à boire, par petites gorgées.
•La rafraichir à l’aide d’un brumisateur, au visage et aux bras.
•L’envelopper au besoin d’un drap humide.
•Utiliser un ventilateur ou faire un courant d’air dans la pièce.
Appeler le 15

Parmi les personnes les plus à risque face à la canicule, se trouvent en première ligne celles qui sont isolées et incapables de quitter leur domicile, celles qui sont confinées au lit et dépendantes, celles qui ont une fragilité cardiaque et enfin celles qui souffrent de maladies pulmonaires chroniques, de maladies cardio-vasculaires, d’hypertension et de diabète.

Ces personnes doivent faire l’objet d’une surveillance accrue en période de canicule. Lorsque la famille ne peut pas effectuer de visites, elle doit alerter les services municipaux, le CCAS ou les services sociaux afin de faire recenser son proche sur la liste des personnes isolées et nécessitant un surveillance.

Quels sont les avantages d’un séjour temporaire en maison de retraite pendant l’été?

SENIORSForce est de constater que les demandes d’entrée en maison de retraite pendant les périodes de vacances et de fortes chaleurs sont en nette augmentation.
En effet, quand le maintien à domicile ne peut plus être assuré car la personne âgée est trop isolée, sans visite possible pour veiller à une bonne hydratation (au minimum 1,5 litre par jour d’eau) que le logement n’est pas adapté car il n’y a pas de ventilation, ni de courant d’air possible et la chaleur s’emmagasine au point de devenir étouffante, que son état de santé et de dépendance ne lui permet plus de pouvoir se déplacer seule et de pouvoir se doucher, alors le risque d’aggravation est tel qu’une entrée en maison de retraite s’impose comme la meilleure solution.
Au sein d’un établissement spécialisé, EHPA ou EHPAD, elle pourra bénéficier de toute l’assistance et le confort nécessaire à son état de santé, et parfois à sa survie.

Pour trouver une place d’hébergement temporaire ou permanente en maison de retraite ou EHPAD, partout en France, contactez librement les conseillères en gérontologie d’Assistance Retraite aux numéros suivants: 01 82 88 79 79 et 0 805 083 083
Assistance Retraite est un organisme d’accompagnement au cas par cas en maison de retraite. Ce service est entièrement gratuit pour les particuliers et les familles.


Sur le même thème :

Coup de chaleur et insolation

En période estivale, la canicule est souvent source d’inquiétude. Bien qu’elles ne soient pas les seules concernées les personnes âgées sont particulièrement vulnérables.

L’opinion publique a pris conscience de ce danger en été 2003, lors de la canicule où 15 000 décès étaient survenus, principalement chez nos aînés.

Le coup de chaleur: 

Ce ne sont pas les rayons de soleil eux-mêmes qui vont provoquer un coup de chaleur , mais un environnement chaud et humide ou une grosse production de chaleur sans un refroidissement corporel efficace.

Au moyen de la transpiration, le corps cherche à empêcher une élévation de sa température interne. Si le corps se voit oblige de réguler sa température  sur une longue période, le circuit cardiovasculaire se fatigue et peut engendrer un coup de chaleur.

Les symptômes:

1-fièvre élevée;

2- peau sèche et chaude;

3- fatigue inhabituelle;

4-douleurs musculaires;

4- vertiges, étourdissement, perte d’équilibre voire perte de connaissance;

5- nausées et maux de tète;

6-déshydratation.

Que faire en attendant les secours?

1- Éloigner la personne de la source de chaleur  et l’emmener dans un lieu frais ( une maison, sous  un parasol ou sous un linge protégeant du soleil).

2-Si la personne est consciente et réactive:

  • L’allonger et surélever ses jambes.
  • Desserrer ses vêtements.
  • Posez lui un linge froid et humide sur sa tète et sa nuque.
  • Donnez lui a boire un liquide frais ou tiède (thé sucre, jus de fruits, eau,…).

3- Si la personne n’est pas réactive ou est  inconsciente:

  • appelez immédiatement les secours
  • placez la personne en position latérale de sécurité et restez près d’elle.
  • Recouvrez son corps d’un linge frais afin de faire baisser rapidement sa température, mais n’appliquez surtout pas de glace sur sa tête!

Eviter le coup de chaleur: les précautions à prendre:

  • Buvez beaucoup, même si vous n’en ressentez pas le besoin (entre 1 litre et demi et 2 litres par jour) ou si il vous est difficile de boire beaucoup, complétez en mangeant fruits et crudités . La consommation d’alcool est elle fortement déconseillée.
  • Evitez de sortir pendant les heures les plus chaudes (entre 11 h et 15 h)
  • Une fois dehors, couvrez vous la tète (chapeau ou foulard par exemple)
  • Evitez les activités physiques, le sport.
  • N’oubliez pas de manger normalement en privilégiant les aliments riches en sels minéraux.

 

L’insolation:

L’insolation est un coup de chaleur provoqué par une trop longue exposition au soleil.Les rayons solaires (UV) directement sur la tête et le cou sont la cause de l’insolation. Les UV traversent en effet les cheveux, la peau et l’os du crâne, atteignant le cerveau.

Les symptômes sont les mêmes que ceux du coup de chaleur, à cela près que peut s’ajouter des rougeurs(coups de soleil), notamment au niveau du visage.

Eviter l’insolation: 

  • Pensez a vous protéger contre les rayons solaires : portez un chapeau, mouillez vous régulièrement la nuque,et hydratez vous souvent (une forte déshydratation peut être mortelle!).
  • Portez des lunettes de soleil
  • Évitez l’alcool
  • Évitez la foule lorsqu’il fait trop chaud
  • Ne restez pas longtemps dans l’eau sans vous protéger la tête.

 

Coup de chaleur et  insolation sont des urgences et nécessitent une intervention et une prise en charge médicales rapides! 

Au besoin, composez le 15 (SAMU) ou le 18 (Pompiers) 

Ou le 112 ( numéro d’appel gratuit, valable dans toute la C.E.E et qui permet de contacter tout type de services d’urgence comme le SAMU, les pompiers ou la police). 

 

Règles lors d’une canicule

  • Évitez les activités physiques.
  • Maintenez votre corps et votre maison aussi frais que possible.
  • Buvez boire et maintenez un apport suffisant en sel.
  • Consommer des aliments frais et rafraîchissants.

 

Si le domicile de la personne âgée n’est pas suffisamment isolé, si elle est dépendante et/ou ne pensera pas forcement à s’hydrater et se nourrir convenablement ou encore risque de sortir sans prendre de précaution (dans le cas ou la personne souffre d’une maladie d’Alzheimer avancé, par exemple), pensez au séjour temporaire en maison de retraite!

 

Pour en savoir plus , n’hésitez pas à nous contacter  :

01.82.88.79.79 ou sur notre numéro vert : 0805 083 083 ou encore par email : contact@assistance-retraite.net

 

 

Vous recevez votre parent pour les fêtes?Organisez vous!

S’organiser pour mieux en profiter

sapin de noel

Sécurisez les lieux pour éviter les chutes:

  • Pensez aux risques causés par les tapis , les  fils électriques en plein passage ou les meubles contre lesquels votre parent pourrait se cogner.
  • Évitez les marches, ou encore la chambre d’ami située à l’étage et installez, au besoin, votre proche au salon
  • Assurez-vous que votre salle de bain n’est pas glissante, et accompagnez- le dans tous ses déplacements.
  • Gardez à portée de main les coordonnées du médecin de famille, et celles du médecin de garde.

Votre parent, en invite spécial

plat

Vous pourriez, par exemple,le faire asseoir à table à la place d’honneur pour lui donner le plaisir d’être lui aussi fêté.

Les petits enfants et arrière petits enfants pourraient préparer une chanson ou un poème en son honneur.

En faire le centre d’attraction peut être pour lui un vrai bonheur, et lui faire sentir à quel point sa famille l’aime.

Pensez à adapter le repas de fête aux besoins et contraintes de votre parent

visages

Il faut tenir compte de son éventuel diabète, de ses difficultés de mastication ou de déglutition. Demandez auparavant à son médecin traitant s’il y a des aliments ou des boissons à proscrire.

Au besoin, prévoyez d’hacher finement sa viande, de mixer ses légumes, et proposez-lui une paille pour l’aider à boire.

Prévenez l’ensemble des invités de ses difficultés. Surtout les plus jeunes enfants, ils seront plus indulgents, compatissants, voire solidaires !

Pour assurer le bien être de votre parent pendant cette période

calin

  •  Essayez de vous organiser en famille si votre parent a besoin d’aide à la toilette, pour s’habiller et/ou de soins courants .
  • Pensez à garder la porte d’entrée  fermée pour prévenir le risque de fugue, si besoin est.
  • Sollicitez vos enfants pour lui parler régulièrement, l’aider à se déplacer ou lui demander de temps en temps si il n’a besoin de rien.
  • Prévoyez-lui des moments de repos au calme, les grandes tablées sont souvent bruyantes et fatigantes pour une personne âgée . Proposez-lui de se reposer dans le fauteuil du salon dès qu’il le souhaite.
  • Ne changez pas trop ses habitudes et ses horaires de lever, de coucher, de repas afin de l’aider à conserver ses repères.