74% des résidents intègrent un établissement pour personnes âgées  pour des questions de santé.Pour d’autres, ce choix est la solution pouvant leur permettre de briser une solitude devenue pesante.

Mais qu’elle qu’en soit la raison, l’entrée en maison de retraite soulève beaucoup de questions, d’angoisses et d’attentes.

Two elderly friends chatting on a park bench.

Comment être sur de choisir la maison de retraite la mieux adaptée?

– sélectionnez quelques établissements qui vous sembleraient convenir et visitez les.

–  apprenez à poser les bonnes questions:

1-Sur la nature de l’établissement (prive, public ou associatif).

2- Sur les tarifs: prix a la journée,les services supplémentaires( blanchisserie, téléphone, télévision, câbles,..) et les soins non inclus dans le prix de journée.

4-Sur la bonne adaptation aux besoins et sur les conditions d’accueil: les chambres (dimension, confort, équipement), possibilité d’être accueilli en couple, règlement de l’établissement pour les animaux de compagnie, accès et  circulation  pour les personnes ayant des difficultés de déplacement, espaces de rencontre ,…

4-Sur la qualité de vie de l’établissement: transport en commun accessibles à proximité de l’établissement,participation des résidents aux activités et spectacles extérieurs et/ou a des rencontres intergénérationnelles,les horaires des repas,la mise en place un conseil de la vie sociale auquel participent les résidents, l’organisation de la journée,horaires de visite,…

5- Sur la prise en charge:  effectifs de jour, de nuit, le week-end,ratio de personnel, interventions de personnel extérieur (kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue..), jours de présence du médecin coordonnateur,…

 

Les angoisses:

L’entrée en établissement pour personnes âgées , représente un tournant dans la vie de la personne âgée et provoque souvent un véritable bouleversement, voire un traumatisme.

Pour la famille, c’est une transformation des rapports au conjoint ou au parent, avec, le plus souvent, de nombreuses répercussions dans les relations pour et entre les membres du système familial.

La difficulté pour la famille:

Pour les enfants, l’expérience est difficile à vivre.

Etant eux-mêmes bouleversés par les événements,le poids de la culpabilité (le sentiment  de se « placer»  son parent), l’état d’épuisement psychologique dans lequel se trouve souvent la famille rend d’autant plus difficile la décision de l’entrée en maison de retraite.

Ajouté à cela, l’entrée d’un parent en maison de retraite  réactive souvent  l’histoire familiale et de ravive des conflits  enfouis avec les frères et sœurs ou les parents d’autrefois.

Nos parents vieillissants nous renvoient directement à notre possible devenir dans quelques dizaines d’années, et nous avons envie de les voir vieillir comme nous, nous aimerions vieillir

« La génération des 50-60 ans est elle-même dans une période de transition. Elle s’interroge sur le sens de l’existence. À la fois peiné et encombré de sentiments filiaux ambivalents, le « grand » enfant est de nouveau aux prises avec des sentiments œdipiens ; il doit faire le deuil de son parent vaillant et protecteur ; il se sent coupable de le lâcher, impuissant de ne pas pouvoir l’empêcher de vieillir, lui en veut de le quitter, d’être parfois un poids. » Catherine Bergeret-Amselek-psychanayste.

La souffrance de la personne âgée :

La perspective d’une entrée en maison de retraite réveille en la personne âgée l’angoisse d’abandon devant l’échéance de la mort et peut accroître la dépendance affective.Le parent  perd ses repères, ses capacités,et se sent honteux de peser sur ses proches.

L’entrée en institution est une étape qui fait rupture avec la vie d’avant (il est pénible d’abandonner son appartement ou sa maison, son mobilier, ses objets, ses effets personnels qui sont souvent le reflet de toute une vie), ce qui est toujours un passage difficile et douloureux, même lorsque la décision d’aller en maison de retraite émane directement de la personne âgée .

Travailler sur la dynamique familiale :

Il est impératif de donner la possibilité au résident de s’exprimer  sur ses difficultés dans l’avance en âge, sur son histoire, sur son entrée en maison de retraite. Il est tout aussi important, y compris pour le résident, de permettre à la famille de mettre des mots sur ce que ses différents membres vivent.

N’hésitez pas à solliciter le personnel et le psychologue de l’établissement pour vous accompagner dans ce travail sur les relations familiales.

 

 Les attentes des personnes âgées et de leur famille:

Bénéficier de soins adaptés et de l’aide d’un personnel qualifié, attentif et dévoué.

– Se sentir en sécurité : présence 24h/24 de personnel pouvant réagir rapidement en cas de besoin.

– Retrouver une vie sociale :et ainsi briser la solitude ,grâce aux animations proposées, aux repas pris en commun, aux jeux de société,aux ateliers divers,…

Jouir d’un cadre de vie agréable: adapté aux besoins des personnes âgées, dans le respect de la vie privée et de l’intimité du résident.

– Profiter d’activités thérapeutiques: gymnastique douce, ateliers mémoire, ,…

-Rester proche de sa famille et de ses amis: afin de bénéficier de visites plus fréquentes et de la possibilité de recevoir librement ses visiteurs.

 

La maison de retraite est souvent la dernière demeure de la personne âgée, mais cette étape peut se passer dans le confort, l’acceptation et la sérénité et  procurer ainsi à notre parent une vraie qualité de vie.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter!

01.82.88.79.79 ou sur notre numéro vert : 0805 083 083 ou encore par email : contact@assistance-retraite.net