le maintien à domicile des personnes âgées

Le maintien à domicile des personnes âgées peut donner lieu à plusieurs aides, avantages et allocations.

 

L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) est une aide financière accordée aux personnes âgées ayant besoin de l’assistance d’un professionnel dans leur vie quotidienne.

L’aide sociale aux personnes âgées est accordée aux personnes démunies ayant épuisé tous les autres moyens de recours.

L’action sociale des caisses de retraite est une aide accordée lorsque la personne âgée n’est pas éligible à l’APA, soit par le biais de la caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV),soit par les caisses de retraite complémentaires (si la personne y est affiliée).Elle peut est utilisée pour l’emploi d’une aide à domicile,pour des travaux d’amélioration de l’habitat ou pour un hébergement temporaire en maison de retraite.

A titre exceptionnel, une aide après hospitalisation peut être accordée (pour une garde à domicile par exemple).

 L’ASPA (ex minimum vieillesse) est une aide accordée aux personnes âgées disposant de faibles revenus et est versée par la Caisse nationale d’assurance vieillesse .

L’aide à l’amélioration et à l’adaptation du logement est une aide  permettant la prise en charge d’une partie de certains frais d’amélioration de la résidence principale de la personne âgée. Elle variera selon que la personne soit propriétaire (chauffage individuel, réfection de toiture, isolation des combles…)ou locataire( revêtement des sols et murs, des pièces destinées à l’habitation…).

L’ASI (Allocation Supplémentaire Supplémentaire)est une aide accordée en cas d’invalidité touchant une personne se trouvant avant l’age légal de départ à la retraite.Elle complète les revenus des bénéficiaires d’une pension d’invalidité ou de vieillesse, atteints d’une incapacité permanente.

Des dispositifs existent par le biais de la DDCS (Direction départementale en charge de la cohésion 

La PCH( Prestation de Compensation du Handicap)est une aide accordée aux personnes pour lesquelles la situation de handicap s’est déclarée avant l’âge de 60 ans et peut  financer ses besoins liés à la perte d’autonomie( humaine ou matérielle).
Elle n’est attribuée que jusqu’à l’âge de 75 ans.

Réduction d’impôts: la personne âgée bénéficie d’une réduction d’impôt de 50 % pour l’emploi d’une aide à domicile, dans la limite de 1 500 EUR pour les plus de 65 ans et de 20 000 EUR pour les titulaires de la carte d’invalidité.

 

Toutes ces aides sont soumises aux revenus et a l’age de la personne âgée. Celle ci doit aussi être en situation de perte d’autonomie nécessitant une aide pour les actes  de la vie quotidienne.

 

 

Différentes structures ont été mises en place afin d’aider les personnes âgées et leur famille à  s’ y retrouver: 

le CLIC(Centre Local d’Information et de Coordination) est un lieu d’accueil et d’information ouvert aux personnes âgées et à leur entourage. Le personnel du CLIC peut vous aider à la constitution de dossiers de demande d’aides et vous guider dans vos démarches.

le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale)dépend de la mairie de la commune et dispose également de nombreuses informations à destination des personnes âgées et de leur entourage.

-Les réseaux gérontologiques:sont  habilités à prendre en charge la personne âgée dans sa globalité.

-Les Maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer (Maia): encore au stade expérimental, ces maisons ont pour mission d’être un guichet unique pour les malades Alzheimer et proposent accueil, écoute et évaluation de la situation vécue par le malade et ses proches.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez nous contacter au : 01.82.88.79.79 ou sur notre numéro vert : 0805 083 083 ou encore par email : contact@assistance-retraite.net.