Quelques  conseils pour une entrée réussie en maison de retraite

Elderly woman with granddaughterFavoriser une entrée dans la douceur, plutôt que dans la douleur reste le maitre mot d’une intégration réussie en maison de retraite. Facile à dire, mais comment procéder?

1. Tout d’abord en privilégiant le dialogue avec votre proche.

La décision d’entrer en établissement lui appartient. Dans l’idéal, elle doit être le fruit d’une longue réflexion, nourrie par des conversations apaisées. Parfois l’urgence médicale s’impose. L’état de santé de votre proche nécessite une surveillance constante, un encadrement de qualité et des soins adaptés.
Néanmoins, mieux vaut éviter les tensions, voire l’affrontement. Avec d’un côté l’épuisement et la culpabilité de la famille, et de l’autre le sentiment pour votre proche d’être rejeté, abandonné.

La réflexion doit se concentrer sur les besoins de votre parent plutôt que sur vos et ses désirs.

2. Discutez ensemble de tous les points importants. Et tenez compte de ses aspirations.

Votre proche préfère un établissement situé à proximité de votre domicile, afin de recevoir des visites fréquentes, ou bien se projette davantage sur une structure située à la campagne, dans un cadre verdoyant.

Il se peut qu’une petite structure familiale le rassurerait, tout comme le fait de pouvoir amener son mobilier.

Pouvoir emmener son animal de compagnie peut etre primordiale, de plus en plus d’établissements le permettent,
De même si votre proche est encore relativement autonome, il préférera se retrouver avec des résidents peu dépendants, et ne supportera pas un environnement trop médicalisé, avec des pensionnaires lourdement handicapés.

3. Visitez les lieux ensemble, commencez par effectuer un séjour temporaire

Lors de vos différentes visites, effectuées avec votre proche, n’hésitez pas à engager la conversation avec les autres pensionnaires. Ce sont les premiers concernés et ils ne manqueront pas de vous signaler tous les points faibles de leur établissement, mais également de vous parler de ses atouts. Généralement, ils restent très sensibles au dévouement du personnel, à sa gentillesse et surtout à sa disponibilité.

La plupart des maisons de retraite peuvent vous proposer un séjour temporaire ou un période d’essai, le mot temporaire pouvant rassurer votre parent en lui laissant la possibilité de partir si la structure ne lui convenait pas.

Par ailleurs, soyez exigeants sur les points suivants

Senioren bekommen Beratung zu FinanzthemenLe personnel est en effectif suffisant par rapport au nombre de pensionnaires. A savoir, un aide-soignant en charge d’au maximum trois résidents.

L’équipe médicale est composée d’un médecin coordonnateur, d’un psychologue, d’un kinésithérapeute, d’un orthophoniste. Tous sont formés aux soins du grand-âge et notamment aux approches thérapeutiques (médicamenteuses et non médicamenteuses) des personnes désorientées, comme les patients Alzheimer.

Le projet de vie et de soins est personnalisé il tient compte de l’état de santé physique et mental de chaque résident. Les activités thérapeutiques proposées sont variées et adaptées à chaque pathologie.

Les locaux sont entretenus. L’hygiène y est impeccable dans les espaces communs et privés.

La sécurité est garantie par un gardiennage de jour comme de nuit. Les chambres sont équipées d’alarme et de détecteurs de fumée. Les patients Alzheimer disposent de bracelets de géolocalisation (type GPS) permettant une intervention rapide en cas de fugue. La structure a été conçue pour limiter les chutes grâce à un sol antidérapant, des rampes d’accès, des barres d’appui, ainsi qu’un espace de déambulation.

Senior Couple Being Served Meal By CarerLes repas sont de qualité et tiennent compte des différents régimes. Ils sont servis dans un cadre agréable où les résidents les plus dépendants peuvent bénéficier d’une véritable assistance, à chacun des repas. Les proches peuvent y être conviés, notamment au moment des fêtes ou des anniversaires.

Si tous ces points essentiels sont respectés, vous pouvez être rassurés , votre proche sera bien encadré. Car sa santé, sa sécurité et son bien-être seront en permanence au cœur des préoccupations du personnel de l’établissement d’accueil.

Ce qui, contre toute idée reçue, concerne l’immense majorité des personnes âgées hébergées en établissement puisque 86%, soit 8 résidents sur 10 se disent satisfaits de leur vie en institution, selon une enquête réalisée par la DREES*.

*http://www.drees.sante.gouv.fr/IMG/pdf/article18.pdf